📣 📣 VENTES PRIVÉES 📣 📣

Interview de notre mannequin, Aurélie Louis Alexandre

Interview de notre mannequin, Aurélie Louis Alexandre

Comment t’appelles tu et qu’est ce que tu fais dans la vie ?

Je suis Aurélie, professeur de yoga vinyasa et co-fondatrice de Flawless Yoga.

 

Ça serait quoi pour toi la définition contemporaine de la «féminité» ?

Pour moi la définition contemporaine de la féminité, ce sont des femmes qui s'assument avec toutes leurs formes, leurs questionnements, leurs doutes, dans leur ensemble. Elles s’assument comme elles sont ; en tout cas elles font tout pour, et c’est ça la féminité contemporaine, la femme sans trop d’artifices parce qu’elle s’aime.

 

Comment décrirais-tu ton rapport au corps? Tu en parles déjà beaucoup sur Instagram, comment se rapport au corps a évolué depuis la maternité?

Mon rapport au corps aujourd'hui je dirais qu’il est encore complexe. Il y a beaucoup d’amour, ça, c’est sûr, mais c’est un amour qui arrive… Il peut être un peu faible, les journées où je n’ai pas le moral au top, comme tout le monde je pense, mais c’est un rapport beaucoup plus sain qu’il y a environ 10 ans, plus doux aussi, j’ai appris à être plus douce et à l'écoute de mon corps, et pour ça je peux remercier le yoga. Mon rapport au corps à beaucoup évolué aussi avec la maternité. en devenant mère on apprend à traiter son corps autrement car on comprend qu’il a fait quelque chose de fantastique, et ça nous rend plus douces et peut être un peu moins complexé En tout cas c’est comme ça que je vois le mien au maximum ! 

 

As-tu déjà essayé de cacher ta poitrine ou bien de la «réduire» par manque de confiance en toi ou bien au contraire c’est un atout que tu aimes mettre en avant?

Ma poitrine, jusqu'à ce que je devienne maman, n'était pas aussi importante ! j’ai même connu une période à l’adolescence ou j'achetais des Wonderbra pour mettre en avant ma poitrine, parce que à l’époque et dans l’éducation il y avait beaucoup de pubs sur le fait qu’une femme avec une jolie poitrine est une vraie femme ! J’ai eu cette période là en effet mais elle a été très courte.
En revanche, je n’ai pas essayé de la réduire, je n’ai pas eu un manque de confiance en moi à ce point. Par contre je n’ai jamais été très fan de ma poitrine même si c’est un sentiment qui fluctue.

Aujourd'hui je la vois, je vois ses formes et je l'accepte plus, mais surtout je la remercie car j’allaite mon enfant et c’est sa fonction première. Je n'hésite pas maintenant à mettre en avant ma poitrine si je trouve que c’est joli !

 

 

Tu as un rapport particulier et constant au corps dans ton travail est ce que tu pourrais nous en parler un peu plus ?

Mon rapport au corps vis-à -vis de mon travail (prof de yoga) a beaucoup évolué mais a été au départ très dur. Alors je ne parle pas de performance mais j’ai toujours eu ce crédo de “mon corps, ma machine !” Alors c’est vrai le corps est une machine formidable, le corps d’une femme encore plus (désolél les garçons) mais du coup je suis dans un rapport d’écoute. Je me souviens à chaque fois que je me dis que je n’ai pas fait ça… je me dis stop, tu as déjà pu faire beaucoup grâce à ton corps.
Je pense à mon corps comme mon coéquipier, comme la base de tout. Ça a évolué et c’est un travail permanent, mais par rapport à mon travail, j'apprends à l’écouter et à en prendre soin; car je vis de la pratique du yoga, il faut que mon corps tienne longtemps et ce n’est pas en le sur-menant que ça marchera.

 

Lingerie contemporaine qu’est ce que ça t’inspire ?

La lingerie contemporaine, ça m'inspire quelque chose de nouveau, singulier, car on va essayer de parler à des minorités, à des personnes qui ne sont pas représentées en majorité dans la société. Ça m'inspire quelque chose de plus inclusif, car dans contemporain il y a cette idée de modernité, de faire les choses avec son temps. Et on est dans un temps où les femmes ont envie de savoir qu’elles ne sont pas seules et qu’elles peuvent toutes rentrer dans de la lingerie et que la lingerie est faite pour toutes les femmes !

 

Ensemble Made in france Dentelle française blanche fleurie et satin jaune italien

Pour toi, la confiance en soi et la confiance en son corps, ça fonctionne ensemble ?

Pour moi oui, cela est indissociable. C’est simple, on vit dans notre corps donc il faut lui faire confiance car il sait ce qu’il fait, et donc on sait ce qu’on fait. Lui faire confiance c’est aussi bien l’écouter et en écoutant son corps on se connait et donc on se fait confiance, c’est donc indissociable pour moi ! Pas besoin de dire plus ! 

 

Ton corps c’est ton meilleur ami, ton ennemi, un pote qu’on appelle de temps en temps ?

Mon corps est mon meilleur ami, même si comme tous mes amis, parfois certaines choses passent moins que d’autres. Toujours là pour me soutenir, pour me montrer que je suis capable de faire des choses extraordinaires et me donner de la force lorsque je pense que je n’en ai pas! Mais c'est aussi me donner la force de faire les plus grandes choses de la vie, comme celle que j’ai fait récemment, devenir maman !! 

 

Avoir une poitrine généreuse, c'est quoi aujourd’hui ? Un atout, une malédiction?

Je dirais que c’est un atout. Ca peut être une malédiction si c’est très généreux et que cela peut faire mal au corps, là on peut éventuellement parler de malédiction.

C'est un atout  pour moi car cela vous appartient, ça fait partie des formes, des rondeurs de votre corps, et le mot rond est un joli mot, qui donne envie de sourire ! 

C’est quelque chose de beau, et il faut aimer cet atout qu’est la poitrine généreuse.

 

 

Aurélie LA, novembre 2021

Votre panier

Merci de nous avoir contacté ! Nous reviendrons vers vous très prochainement. Merci pour votre inscription !