📣 📣 SOLDES : Jusqu'à -50% 📣 📣

L’objectification du corps humain

L’objectification du corps humain
La thématique du corps est depuis toujours au centre même de la pensée des hommes.Qu’il soit utilisé en médecine pour étude des éléments qui le compose, qu’il soit étudié par Platon comme siège des passions, ou bien qu’il signifie pour les post-humanistes un terrain d’exploration, le corps semble être à l’origine des préoccupations des hommes.
Le corps, tel que nous le connaissons, est synonyme de chair. Il est siège des fonctions physiologiques. Il contient l’ensemble des organes vitaux et constitue la partie centrale du corps humain. Cependant, depuis une soixantaines d’années, le corps ne répond plus uniquement qu’en tant que sujet, idéalisé par les hommes comme objet de connaissance, disposé, soumis aux réactions humaines, mais il est également employé comme un nouvel outil, un moyen pour obtenir un résultat, un instrument.
L’objectification du corps humain est un phénomène caractérisé par la visualisation du corps comme un objet, déconnecté de la personne qui l’habite.
C’est un terme que l’on avait déjà vu apparaître au 18ème siècle, lorsque Kant nous parle de l’objectification sexuelle, réduisant l’être humain, et le plus souvent la femme, à ses caractéristiques primaires sexuelles.
Dans les années 1970 et 1980, c’est une notion qui revient en force avec les mouvements de libération des femmes. C’est suite à la révolution sexuelle entamée dans les années 1960, que l’on voit apparaître une génération révoltée et questionnant le corps et ses attributs dans la société.
Ces années-là seront particulièrement riches en performances artistiques interrogeant la place de la femme dans une société patriarcale. On peut par exemple citer ORLAN, artiste française engagée, qui nous présente en 1977 Le Baiser de l’artiste à l’occasion de la Foire Internationale d’Art Contemporain (FIAC). Lors de cette performance, l’artiste questionne les stéréotypes autour de la femme.
La société influence la représentation corporelle à travers des normes de beauté et des idéaux esthétiques qui peuvent parfois éloigner les individus de leur propre réalité corporelle.
Il est évident que les médias jouent un rôle crucial dans cet objectification du corps. Le corps est par ailleurs devenu ces dernières années un enjeu commercial.
Les images retouchées, les standards de beauté idéalisés et les représentations stéréotypées véhiculées par les médias façonnent notre vision du corps humain et peuvent souvent créer des attentes irréalistes.
Le phénomène d'objectification du corps révèle comment nous percevons notre corps et celui de ceux qui nous entourent. Notre corps n’est alors plus une part entière de notre système organique mais il est devenu un plaisir qui est donné aux autres de voir.
Cette perception est influencée par divers facteurs, et son impact sur notre santé mentale et physique est significatif. Il est crucial de promouvoir une perception et une représentation corporelle positives qui encouragent l’acceptation de la diversité corporelle et la valorisation de soi.
Alice Schaefer.

Votre panier

Merci de nous avoir contacté ! Nous reviendrons vers vous très prochainement. Merci pour votre inscription !